Accueil Non classé Les parenthèses

Les parenthèses

0
0
12

Lui aussi s’est marié; lui aussi vit une vie de catalogue, avec le chat, les meubles design et épurés, et les vignettes sur Instagram. Je ne sais pas ce qu’il y a en dessous, on ne sait jamais à vrai dire. Je ne lui demande pas: il me suffit de partager un coin d’ombre avec lui, quand c’est possible. Sa femme est belle, elle est photographe. Parfois, elle fait des portraits de lui, en noir et blanc, à la dérobée. C’est étrange qu’avec les moyens modernes, on puisse s’immiscer comme ça dans la vie des autres. Il y a eu ce portrait une fois, de lui, de trois quarts dos, accoudé à une rambarde, une ombre sur la joue. Cela semblait tellement intime, et publié à la face du monde: je me souviens quand je l’ai découvert, c’était un matin, je prenais un café sur la terrasse. j’ai eu ce coup au ventre, le même choc que quand je le vois lui, en chair et en os, le souffle coupé par, par quoi je ne sais pas, je me le demande encore. Il y a chez lui cet élément auquel on ne peut pas s’habituer.

Je me suis demandé, aussi, si parfois ça lui faisait ça, quand il me voyait, mais je ne pense pas, je suis un cœur d’artichaut, pas lui. Je crois toujours aux grandes histoires, je suis trop bon public. Et bien sûr mon conjoint n’est pas photographe, on ne fait pas de portrait de moi avec une telle aura. C’est surtout étrange que je puisse voir sa vie à elle, mise en image, sur son site internet. Des captures de son point de vue, des éclairages sur l’angle mort.

Je lui souhaite toujours du bonheur, bien qu’au fond avec un peu de jalousie: en vérité, je ne sais pas; une part égoïste de moi voudrait l’avoir lui, librement, sans devoir attendre qu’elle s’absente, sans avoir à imaginer ce qu’elle lui dit (ce qu’elle a de mieux que moi, dit mon démon intérieur). En définitive: c’est lui qui m’a quitté le premier, il y avait sans doute des raisons. J’ai conscience d’être bloquée à un seuil de ma vie où j’hésite à avancer, au carrefour où les routes n’apparaissent plus bien claires. Que se passera-t-il quand il aura avec elle des enfants? Que se passera-t-il, de toute façon, quand il sera parti plus loin encore?

J’essaye de ne pas y penser, mais en attendant, il me semble parfois avoir mis toute ma vie entre parenthèses, en attendant.

 

  • Sweet disaster

    Que reste-t-il à ajouter? C’est une histoire de presque quinze ans, avec des épisode…
  • I’ll see you on the other side

    Et puis le temps a filé, tout s’accélérait, il n’y avait plus le temps. En fra…
  • I’ve loved, and lost, and loved again

    Mais le contact n’était jamais rompu. Nous parlions, de choses et d’autres, de…
Charger d'autres articles liés
  • Sweet disaster

    Que reste-t-il à ajouter? C’est une histoire de presque quinze ans, avec des épisode…
  • I’ll see you on the other side

    Et puis le temps a filé, tout s’accélérait, il n’y avait plus le temps. En fra…
  • I’ve loved, and lost, and loved again

    Mais le contact n’était jamais rompu. Nous parlions, de choses et d’autres, de…
Charger d'autres écrits par thelightinyoureyes
  • Sweet disaster

    Que reste-t-il à ajouter? C’est une histoire de presque quinze ans, avec des épisode…
  • I’ll see you on the other side

    Et puis le temps a filé, tout s’accélérait, il n’y avait plus le temps. En fra…
  • I’ve loved, and lost, and loved again

    Mais le contact n’était jamais rompu. Nous parlions, de choses et d’autres, de…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le vent nous portera

Cinq ans ont passé. Je n’ai pas oublié, mais c’était comme une écharde qui ser…